Une rencontre de légende


Une rencontre de légende

Feliciano Bouchotte

Petit dernier d’ une grande famille de mariachis,  Feliciano rd60suy4commence la trompette dès l’age de 3 ans. Accompagné par ses 17 frères et sœurs, dans son petit costume doré, il parcourt la province du Yucatán, animant fêtes, mariages et enterrements. Les tensions commencent à apparaître quand le jeune Feliciano veut moderniser la musique mariachi en y ajoutant du jazz et des rythmes que sa famille rejette. Il rencontre alors Francisco La Calle le guitariste lors d’une soirée dans le petit village d’Oxala. Ils décident de continuer leur route ensemble.

Francisco la Calle
Sa mère ayant décidé de ne pas descendre de cheval pendant un an après la mort tragique de son amant, c’est donc sur un cheval qu’est phararapné le petit Francisco. Il passe son enfance chevauchant un petit poney pie derrière sa maman qui parcours l’Amérique latine chantant dans les villages, et avec pour tout jouet une petite guitare. Bientôt célèbre pour ses sérénades, il est contraint de fuir le Guatemala vers le Mexique à l’âge de 22 ans poursuivi par les frères enragés d’une des belles dont il a volé le cœur et la virginité. Après sa rencontre avec Feliciano, ils décident tous deux d’aller chercher fortune à Cuba .
Clara Vaillante,
Petite Fille de républicains espagnols exilés a la Havane . Clara acayumozdevient orpheline a l’âge de 5 ans après la mort tragique de ses parents écrasés par un piano tombé du 4 ème étage. Recueillie par une voisine, elle est envoyée par celle-ci gagner un peu d’argent en chantant et en vendant des cigares dans les rues de Vieja Habana. Elle trouve Feliciano et Francisco aux alentours du port de la Havane alors qu’ils se sont fait dépouiller de toutes leurs économies par de jeunes cubains. N’écoutant que son grand cœur , elle les accueille et ils commencent à jouer ensemble. Chassé par la voisine excédée par les achats compulsifs de robes de Clara, ils ont l’opportunité de partir pour la France clandestinement sur un bateau croisière faisant escale, et n’hésitent pas toujours en quête d’aventure ; ils sympathisent très vite avec Gibbos qui les cache dans sa petite cabine pendant la traversée.

Gibbos
Fils caché de JR et de Sue Helen, Gibbos naît dans un ranch du 0iweuleaTexas, et grandit au milieu des animaux et des cow-boys, Pour échapper a l’alcoolisme de sa mère et au manque de scrupules de son père, Gibbos se réfugie dans la musique. A 16 ans il embarque en mentant sur son âge sur un paquebot de croisière ou il paye son passage en jouant de la contrebasse pendant les cocktails et diners. Il trouve 3 clandestins cachés dans un canot de sauvetage, et comme ils sont musiciens, il les cache jusqu’à Saint-Nazaire où ils débarquent tous les quatre. Ils décident de jouer dans la rue les morceaux qu’ils ont le temps de répéter sur le bateau. C’est alors que surgit attiré par la musique, un énergumène affublé d’un poncho :

J Mario Vargas
Né au bord de l’ Amazonie colombienne, Mario, grandit au milieu des 589zjzv0arbres , bercé par les histoires fantastiques de sa grand mère, une sorcière guérisseuse qui l’initie a la magie des mots et des percussions. A l’art de lire les signes de la vie quotidienne, elle lui prédit également un long voyage. En effet Mario rencontre l’amour en la personne d’Ophélie, une petite touriste française . Il a 13 ans,  incapable de vivre sans elle, il arrive a se faire embaucher sur un pétrolier et débarque a Saint-Nazaire,  c’est là qu’il rencontre la petite troupe colorée qui deviendra Radio Mojito. Sa Dulcinée habitant à Lyon, il embarque toute la troupe qui se réfugie dans un manoir abandonné sur les hauteurs de la ville, il retrouve pourtant son amour et la magie enseignée par sa mamie lui permet de vite devenir musicien. C’est là qu’ils rencontrent Akli Bekouche le célèbre charmeur de dromadaires …et c’est aussi dans ce lieu mythique qu’ils tourneront plus tard leurs fameux clips…

Akli Bekouche,
Né dans l’oasis d’Ain sebba, au fin fond du désert algérien, dans une zlp0qd3yfamille de potiers, Akli commence à taper sur les pots des ses parents dès son plus jeune âge, A leur grand désespoir, car leur fond de commerce se brise de plus en plus vite a mesure que l’enfant grandit. Conseillés par le Cadi du village, ils lui achète un bendir, une derbouka et la musique résonne. Dans l’oasis on l’appelle pour calmer les chameaux.  Akli trouve une cassette dans une vielle Peugeot 508 laissée là par un français :  Los van van. Il apprend la musique en écoutant cette cassette mille et mille fois. Pensant que cette musique vient de France. Akli y arrive après un long voyage en quête de musiciens de « son cubano » mais il ère dans les rue froides de Lyon et trouve lui aussi refuge dans le manoir …..ainsi naît Radio Mojito!!